Campus Numérique Francophone de Tunis
Donnons toutes ses chances à l’excellence

 

Accueil du site » Programmes de l’AUF » Innovation par les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation

[]

>>Innovation par les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation

23 février 2006

Objectifs :

Selon des principes de solidarité, de partenariat et de co-développement, l’Agence universitaire de la Francophonie s’est fixée quatre priorités en matière de technologies appliquées à l’enseignement :

* renforcer les capacités humaines par la formation,

* réduire la fracture numérique en accroissant la connectivité des universités du Sud,

* développer une politique de contenus scientifiques francophones,

* favoriser la recherche (réseaux de recherche, observatoire), et la présence francophone dans les comités internationaux (standardisation, normalisation, régulation).

Afin d’atteindre ces objectifs en tenant le mieux compte possible des besoins des utilisateurs, l’Agence s’est dotée de quatre pôles de compétences regroupés au sein de son programme « Soutien des Technologies de l’information et de la communication (TIC) au développement de l’enseignement supérieur et de la recherche » :

* formations ouvertes et à distance et nouvelles technologies éducatives,

* formations présentielles professionnalisantes,

* édition et diffusion de l’Information scientifique et technique (IST),

* appui aux infrastructures (avec la Direction des ressources informatiques).

L’AUF a créé un dispositif complet dont chacune des actions est articulée avec l’ensemble des programmes. La transversalité du programme « Soutien des TIC au développement de l’enseignement supérieur et de la recherche » permet à l’ensemble des programmes de l’AUF de bénéficier du soutien des TIC.

L’Agence a su se faire reconnaître internationalement, notamment en signant des partenariats avec différentes agences des Nations-Unies (OIM, OMS, OMC, OIT, Unesco, FAO…) mais aussi en agissant activement avec d’autres opérateurs francophones au sein de l’ISO (Organisation internationale de standardisation) et des instances de gouvernance de l’internet.

L’AUF participe, par son programme Soutien des TIC au développement de l’enseignement supérieur et de la recherche, à la réduction de ce qui est appelé communément la « fracture numérique » et à l’inclusion des pays francophones les moins avancés dans la Société de l’information.

Enfin, à travers la formation ouverte et à distance, elle vise à renforcer l’encadrement éducatif nécessaire aux objectifs du Millénaire pour le développement des Nations-Unies et du Plan Education pour tous de l’UNESCO.

Infrastructures techniques : CNF et CAI

Le déploiement des technologies de l’information et leur appropriation nécessitent la présence dans les pays les plus démunis d’infrastructures techniques à proximité des publics d’apprenants et d’enseignants. L’AUF déploie à cet effet un réseau de Campus numériques francophones (CNF), assurant à la fois des activités de formation et de diffusion d’IST et de Centres d’accès à l’information (CAI), structures plus légères spécialisées dans la diffusion d’IST. Ces structures sont implantées au cœur des universités membres de l’AUF.

Un campus numérique francophone est composé de plusieurs espaces :

* des salles de formation utilisées pour les formations présentielles, notamment les formations Transfer, ou accessibles aux étudiants des formations à distance, que ce soit des cursus complets, ou des modules de cours suivis en auto-formation en complément des enseignements traditionnels. L’encadrement pédagogique du dispositif est assuré à la fois à distance et par un tutorat local ;

* un centre de ressources ouvert aux enseignants qui travaillent à la conception ou à la réalisation de contenus scientifiques multimédia en français. Ils y trouvent des moyens technologiques (ordinateurs, logiciels, réseau) et humains (conseils, formations) ;

* un centre d’accès à l’information, espace dédié à l’accès à l’IST : interrogation de bases de données, commande de documents primaires et, notamment à travers le portail de l’Infothèque francophone, consultation des ressources universitaires francophones diffusées en libre accès sur Internet ;

* un espace, utilisable en libre service par les abonnés au CNF, pour l’utilisation autonome d’Internet ;

* une salle de visio-conférence.

Certains CNF proposent également un incubateur de jeunes entreprises innovantes, espace mis à la disposition des étudiants porteurs d’un projet économique utilisant les TIC et sélectionnés sur appel à candidatures. L’Agence entend ainsi soutenir la création d’entreprises portées par des jeunes en fin de cycle supérieur scientifique ou technique.

Les CNF offrent un service d’hébergement de sites Internet scientifiques, dont les adresses sont accessibles à partir des rubriques « Sites hébergés » des sites des CNF. Le portail Multi F Contact liste tous les sites des CNF et CAI, ainsi que les sites scientifiques hébergés par les services centraux de l’Agence.

Les adresses des sites Internet des centres sont également consultables, ainsi que leurs coordonnées.