Conférence Euro-Africaine en Finance et Economie

 

6e Conférence Euro-Africaine en Finance et Economie

 

31 mars-01 avril 2016

AMSE-Aix-Marseille University

France

 

L’objet de la CEAFE est de fournir un espace de rencontre scientifique et de dialogue entre chercheurs africains et européens dans les domaines de la Finance et de l’Economie. Elle leur permet de mettre en commun leurs connaissances théoriques et empiriques afin d’avancer dans la compréhension des phénomènes économiques et financiers qui intéressent les deux continents. Elle se veut cadre d’investigation et de recherche sur les nouveaux enjeux économiques et financiers imposés par la mondialisation des marchés, le développement du commerce international et la globalisation financière.

Economie et Finance n’ont probablement jamais été à la fois aussi liées et aussi séparées. Liées, car il n’est pas possible de traiter des problèmes économiques d’investissement, de concurrence, de croissance ou de chômage, pour ne citer que ceux-là, sans tenir compte des impératifs de rentabilité ou de financement… Séparées, car la sphère financière continue à grands pas à se déconnecter de celle réelle et à imposer ses dictats aux entreprises et aux Etats dans une économie de plus en plus mondialisée.

Ce constat simple soulève de nombreuses questions, parmi lesquelles :

§  Comment doit-on aborder aujourd’hui les questions économiques ?

§  Quels sont les avantages et les inconvénients de la libéralisation financière ?

§  Quel est l’impact de la mondialisation de l’économie sur le marché du travail ?

§  Quel est l’impact des marchés financiers sur la croissance économique ?

§  La montée des marchés dans les économies industrielles,

§  Les nouveaux risques financiers : scandales, faillites bancaires, crises financières…

§  Les nouvelles techniques de gestion des risques,

§  La place des pays émergents dans la nouvelle économie mondiale.

Face à ces questions, la théorie des marchés économiques et financiers traditionnelle, fondée sur l’hypothèse de perfection des marchés qui suppose l’absence de toute asymétrie informationnelle et une concurrence pure et parfaite, s’avère inadaptée. Une nouvelle tradition de recherche s’est imposée pour y remédier, à l'interface des mathématiques et de l’économie, qui fait usage de la théorie des jeux, de l'optimisation et de la théorie des points fixes.

La CEAFE est l’occasion de s’interroger sur les nouvelles problématiques dans l’organisation des marchés et leur régulation, sur la base d’hypothèses plus proches de la réalité qui tiennent compte de l’impact de la rationalité individuelle sur les équilibres généraux, de l’existence de rendements d’échelle croissants, d’externalités entre les agents économiques, etc. Elle est aussi l’occasion de s’intéresser aux problèmes économiques et financiers spécifiques à l’Europe et l’Afrique.

 

Comité de pilotage

 

Jean-Marc Bonnisseau, CES, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, France.

Bernard Cornet, CES, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, France.

Claude D'Aspremont, CORE, Université Catholique de Louvain, Belgique.

Jean Jaskold-Gabszewicz, CORE, Université Catholique de Louvain, Belgique.

Rim Lahmandi-Ayed, Ecole Supérieure de la Statistique et de l'Analyse de l'Information, Tunisie.

Didier Laussel, GREQAM, Université d'Aix-Marseille.

 

5e Conférence Euro-Africaine en Finance et Economie

 

24-26 avril 2014

 Ecole Nationale des Sciences Appliquées (ENSA) d'Agadir au Maroc

 

4e Conférence Euro-Africaine en Finance et Economie (CEAFE)

 

7, 8 et 9 mai 2012 à l’American University in Cairo en Egypte.

 

3e Conférence Euro-Africaine en Finance et Economie

 

 

3-4 juin 2010, Maison des Sciences Economiques, Paris.